Search on groupe-idea.com
Quel est votre besoin ?
Quel est votre besoin ?

Podcast IDEA : rejoignez l'aventure IDEA !

Actualités

IDEA, une entreprise qui ose et s'engage

Dans une seconde saison de podcasts, on vous dévoile le plan stratégique 2025 d'IDEA. "Rejoignez l'aventure IDEA !", 3ème et dernier épisode à écouter avec Lionel Lemaréchal, directeur des ressources humaines chez IDEA.

Au programme : comment attirer les talents, puis les faire grandir et s'épanouir une fois intégrés dans l'entreprise ?

S2_EP3

Episode 3 – Lionel Lemaréchal
« Rejoignez l’aventure IDEA »

A horizon 2025, les ambitions sont grandes et les projets nombreux chez IDEA. Pour les mener à bien, le groupe s’appuie sur des femmes et des hommes de talents, des collaborateurs que l’entreprise souhaite voir grandir, s’épanouir mais qu’elle souhaite aussi plus nombreux. C’est la raison pour laquelle dans ce troisième et dernier épisode, Lionel Lemaréchal, directeur des ressources humaines, nous explique pourquoi rejoindre IDEA.

On le sait, la marque employeur est désormais un facteur d’attractivité incontournable chez les entreprises, mais concrètement qu’est-ce que cela signifie chez IDEA ?
C’est vrai que le terme de « marque employeur » est très utilisé en ressources humaines, mais moi je n’aime pas trop l’utiliser parce qu’il peut être mal interprété et donne le sentiment de marketing de l’offre, le sentiment qu’on travaille une image vis-à-vis du candidat-consommateur. A mon sens, IDEA ne cherche pas à travailler une image, mais plutôt à faire connaître les valeurs qui sont les siennes et que vivent au quotidien ses propres collaborateurs. Nos collaborateurs reconnaissent IDEA comme une entreprise très marquée dans son ADN, dès sa fondation en société coopérative. L’entreprise est très marquée par les valeurs de coopération, de responsabilité, esprit d’équipe, engagement et respect. Des mots qui ont été eux-mêmes choisis par les collaborateurs, il y a quelques années. 
Ces mots-là on les entend tous dans la bouche des recruteurs de toutes les entreprises aujourd’hui, c’est vrai, mais ils raisonnent vraiment chez IDEA. Je peux en être témoin, puisque je suis arrivé dans le groupe il y a moins d’un an et j’en ai fait moi-même l’expérience. J’ai entendu ces mots avant d’arriver et ils m’ont sauté aux yeux dès le premier jour : le travail collaboratif, le soin apporté à chacun, la bienveillance, le droit à l’erreur… tout cela existe vraiment au sein de l’entreprise.
Nos clients, nos partenaires reconnaissent notre engagement RSE, notre capacité à innover, notre transparence et notre sincérité dans les échanges. Ce sont les choses que nous essayons de faire savoir autour de nous et c’est notre façon de véhiculer nos valeurs.

Chez IDEA et comme partout dans les secteurs de la logistique et du transport, j’imagine que vous faites face à des difficultés de recrutement ?
Oui effectivement comme tout le monde dans notre secteur. Pour suivre notre ambition, nous devons accueillir, d’ici fin 2025, près de 800 nouveaux collaborateurs.

Alors comment allez-vous faire ?
Et bien, nous allons nous mettre à la tâche, nous disposons de quelques leviers pour cela. Tout d’abord, nous prenons soin de nos collaborateurs. Nos collaborateurs, qui dans l’entreprise, s’épanouissent, continuent à progresser et ont envie de venir travailler le matin. Ce sont également ceux-là qui parlent de leur entreprise autour d’eux. Ce qui permet de coopter des futurs salariés, donc nos collaborateurs eux-mêmes participent à cette ambition de croissance. 
Bien sûr, on a d’autres leviers et tout particulièrement celui de l’alternance. On a réussi à presque doubler notre capacité d’accueil d’alternants et de stagiaires ces deux dernières années. On va poursuivre sur ce même rythme de progression dans les années qui viennent. Je voudrais illustrer ce propos avec « La pépinière des talents », puisque nous allons accueillir en septembre prochain la première promotion de cette nouvelle école de formation : 15 alternants vont nous rejoindre. Cet établissement est à notre sens, complètement en phase avec nos valeurs, puisqu’il va se tourner vers des populations aujourd’hui éloignées de l’emploi. En même temps, cet établissement va partager son enseignement classique avec des modules de formation initiés et animés par l’entreprise d’accueil. 
Notre participation à l’effort des établissements scolaires dans notre secteur ne s’arrête pas là, puisqu’en nouant des partenariats avec les écoles, un certain nombre de nos collaborateurs animent des cours, partagent leurs expériences, font connaître nos métiers dans les écoles et accompagnent les jeunes dans leurs débuts professionnels.

En interne, qu’est-ce que vous mettez en place, au quotidien, pour vos collaborateurs ?
Comme je le disais tout à l’heure, il est très important pour nous que nos salariés se sentent bien dans l’entreprise. Pour cela, notre ADN nous aide évidemment. Les mobilités professionnelles, pas seulement géographiques mais aussi transversales, on peut changer de métier au cours de sa vie. Les mobilités professionnelles, d’un côté, ou la participation à des projets transverses qui est vraiment le quotidien de chaque salarié chez IDEA. Cela permet de découvrir d’autres métiers, d’autres missions, d’autres tâches, d’acquérir d’autres compétences que son propre métier initial. De ce fait, on développe son employabilité certes mais aussi son enthousiasme au travail et son épanouissement. 
On accompagne tout cela par de la formation classiquement. Cette année, notre formation se montera à 2,5% de la masse salariale donc c’est très significatif, à mon sens. Ce qui participe également à l’épanouissement de nos salariés sont les perspectives professionnelles, mais aussi grâce au travail collaboratif présent au quotidien. Par exemple, par l’intermédiaire du challenge IDEActions, chacun participe à l’évolution de son poste, de ses outils, de ses métiers. Une bonne idée sera diffusée auprès du reste du groupe, auprès des collaborateurs qui vont être soumis aux mêmes difficultés.
Nous avons également une enquête interne qui se déroule chaque année, dans laquelle toutes les questions sont abordées sans aucun tabou. A la précédente, 70% des salariés ont répondu à cette enquête et ont laissé plus de 3 400 commentaires, ce qui est énorme pour ce type d’enquête. En commentaires, ils évoquent les évolutions qu’ils souhaitent voir dans l’entreprise, soit au niveau de leur poste soit plus largement. Des sujets techniques métiers, qui questionnent les horaires de travail, les outils digitaux, de formations. Ces sujets-là font l’objet de réunions dans chaque équipe tout au long du premier semestre de l’année. A la fin de ce premier semestre, on va essayer de mettre en place le plus d’actions possibles dans l’entreprise parmi les propositions des salariés. Et la plus flagrante des illustrations de ce travail collaboratif est que le plan stratégique 2025 du groupe a été construit par près de 300 collaborateurs, qui ont travaillé ensemble plusieurs mois pour se mettre d’accord sur la ligne du groupe dans les années à venir.

Dans ce plan stratégique 2025, vous parliez tout à l’heure d’évolution. Selon vous, demain quelles seront les évolutions de nos métiers logistique/transport ?
Les prochaines évolutions fortes dans nos métiers s’articulent autour de deux axes : l’automatisation et la robotisation d’une part et le digital et le traitement des données d’autre part. Ces deux évolutions font émerger de nouveaux métiers et c’est pour cela en partie que nous aurons besoin de recruter pour les années à venir et acquérir de nouvelles compétences. Ces deux évolutions vont également se voir dans le métier actuel de chacun de nos collaborateurs. Chaque collaborateur voit d’ailleurs évoluer son poste d’année en année parce qu’il s’améliore en efficacité et en bien-être à son poste de travail, en rapport avec la sécurité ou les gestes et postures, le port de charges, l’aide à la décision… Mais dans les prochaines années, c’est vers l’automatisation que vont évoluer les métiers. Nos opérateurs vont être amenés à piloter des engins autonomes, des systèmes autonomes. Concernant le digital, au quotidien nos collaborateurs récoltent et génèrent déjà des données. Nous allons mettre en place des jobs de data analystes qui vont pouvoir mettre en valeur ces données pour nos clients.

Pour finir, quel message pourriez-vous faire passer pour clôturer ce podcast ?
Je pense que vous l’aurez compris, le message c’est que nous recherchons de nouveaux collaborateurs un peu partout en France. Et si on devait retenir une idée, ce serait que chez IDEA, ce qui nous anime c’est de construire le futur de l’entreprise ensemble et de partager une aventure.

Crédits musique : Fredji - Happy Life
https://soundcloud.com/fredjimusic - https://www.facebook.com/fredjimusic/

 

Partager