Search on groupe-idea.com
Quel est votre besoin ?
Quel est votre besoin ?

ENGIE BiOZ, IDEA et la CARENE : ensemble pour une Centrale Biogaz

Actualités

Pacte CBEST

Ce 2 décembre 2021, ENGIE BiOZ signe avec le Groupe IDEA et la CARENE le pacte d’actionnaires de la Centrale Biogaz de l’Estuaire (CBEST). Cette signature se déroule en présence de Clotaire Lefort, Directeur Général ENGIE BiOZ, Bruno Hug de Larauze, Président Directeur Général d’IDEA et de David Samzun, Président de la CARENE, accompagné de Claude Aufort, Vice-président « Climat – Air – Energies - Santé ». L’unité de méthanisation, qui livrera son premier m3 de biométhane au printemps 2022 sur le réseau de distribution de gaz GRDF, s’inscrit déjà dans les objectifs territoriaux, régionaux et nationaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de verdissement du mix énergétique.

LES CARACTERISTIQUES DE CE PACTE

Dans le cadre de son activité de prospection ENGIE BiOZ s’est rapprochée dès le début du projet d’acteurs locaux, à la fois privé et public, que sont le Groupe IDEA et la CARENE. Les partenaires se sont retrouvés autour d’un projet de territoire avec une ambition commune de transition énergétique, c’est à ce titre qu’il a fait sens pour ENGIE BiOZ, IDEA et la CARENE de travailler ensemble autour de la Centrale Biogaz de l’Estuaire destinée à produire du biométhane pour le territoire. En décembre 2020, ENGIE BiOZ a démarré la construction de l’unité de méthanisation située sur la commune de Montoir-de-Bretagne (44 550). Ce projet était détenu jusqu’à maintenant à 100% par ENGIE BiOZ et, conformément aux engagements pris lors de son développement, la Centrale Biogaz de l’Estuaire ouvre son capital avant sa mise en service. La gouvernance de cette centrale est ainsi partagée entre les trois partenaires à savoir 70% pour ENGIE BiOZ, 25% pour le Groupe IDEA et 5% pour la CARENE.

LES CARACTERISTIQUES DE  LA CENTRALE

Actuellement en travaux, cette unité de méthanisation représente un investissement de 9,2 millions d’euros, dont 500 k€ sont financés par une aide FEDER. Chaque année, l’unité de méthanisation permettra de fournir plus de 21 GWh de biométhane qui seront directement injectés dans le réseau de distribution de gaz naturel. Cette quantité de biométhane correspond à la consommation annuelle en gaz d’environ 1 900 foyers1. Elle permettra également d’éviter l’émission de plus de 5 000 tonnes de CO2 chaque année.


UN OUTIL DE VALORISATION AU SERVICE DU TERRITOIRE

Le biométhane de la Centrale Biogaz de l’Estuaire est produit à partir de sous produits organiques jusqu’à 77 tonnes par jour. Ainsi, l’installation participe, à sa mesure, à une meilleure valorisation des déchets organiques produits sur son territoire et au recyclage des éléments fertilisants. En effet, au-delà de la production d’énergie, elle permet de valoriser les matières organiques en amendements pour les sols et fertilisants pour les cultures. Ce projet s’inscrit dans une logique d’économie circulaire, il est réalisé en partenariat avec les acteurs économiques que sont notamment 12 exploitations agricoles et les industries agro alimentaires.

Chaque année, la Centrale Biogaz de l’Estuaire fournira un gaz renouvelable à hauteur de 9% de la consommation de Montoir-de-Bretagne et 2% pour le territoire de la CARENE.

LA CENTRALE BIOGAZ DE L'ESTUAIRE EN QUELQUES CHIFFRES :

  • 28 000 tonnes/an de substrats organiques autorisés
  • Type de substrats : 30 % d’origine agricole (effluents, résidus végétaux), 70 % d’industries agro-alimentaires,
  • Capacité : 250 Nm³/h injectés en continu dans le réseau distribution de gaz exploité par GRDF.


1un foyer moyen de 4 personnes équipé au gaz consomme environ 12 MWh/ an.

Partager