Search on groupe-idea.com
Quel est votre besoin ?
Quel est votre besoin ?

IDEA et IREMIA carburent à l'hydrogène et créent Hymoov

Actualités

IDEA et IREMIA, spécialiste en valorisation de l’énergie, co-créent HYMOOV. Avec le soutien de la Région des Pays de la Loire, de BPI France et de GRDF, la nouvelle société, basée en Loire-Atlantique, a pour objectif de produire de l’éco-hydrogène à partir de déchets de bois. Explications.

La transition énergétique, un enjeu pour demain

En décembre 2020, l’Union Européenne s’est fixé la neutralité carbone d’ici 2050. Parallèlement, depuis 2019 en France, la loi climat-énergie crée un dispositif d’expérimentation pour des technologies ou services innovants en faveur de la transition énergétique. La Commission de régulation de l’énergie a validé en décembre 2020, le projet HYMOOV (1 des 19 dossiers retenus sur 41 présentés). En avant donc.

La France enfouit 1,3 millions de tonnes de déchets de bois par an. Résultat ? Pollution des sols, qualité de l’eau dégradée et émissions de gaz à effet de serre.

HYMOOV, une solution pour l’environnement

« Nous proposons avec HYMOOV de produire une énergie propre à multi-usages : l’hydrogène. Notre projet répond à trois objectifs : être une alternative à l’enfouissement des déchets de bois, préserver les ressources naturelles et développer l’autonomie énergétique du territoire » annoncent Bruno Hug de Larauze (Directeur Général) et John Bilheur (Président) d’HYMOOV.

Hymoov

HYMOOV valorise les déchets de bois qui seront utilisés pour la production d’un gaz de synthèse. Celui-ci sera ensuite épuré et recombiné afin d’obtenir le gaz voulu (méthane - CH4 ou hydrogène - H2) en fonction de la finalité de l’unité d’exploitation. Kézako l’unité ? Il s’agit d’un site de transformation. Le volume de déchets valorisés sur ce site est évalué à environ 15 000 t/an. La production de gaz, quant à elle, devrait atteindre 33 000 MWh/an, pour un débit d’environ 400 Nm3/h.

John Bilheur précise : « Les déchets de bois sont collectés et triés par les acteurs de la filière recyclage auprès des industriels et des collectivités. Ces déchets sont ensuite préparés (broyés et déferraillés) et transportés sur le site HYMOOV. Notre objectif est de travailler en lien avec la filière du déchet de bois pour trouver des exutoires aux déchets, mais pas de collecter nous-mêmes »

hymoov

L’objectif, pour cette première unité est d’utiliser le réseau gaz comme exutoire régulier du gaz, sans avoir à le stocker ni à le transporter.

usage du gaz

HYMOOV s’adresse dans un premier temps aux fournisseurs de gaz et aux industriels consommateurs de gaz. Demain, l’entreprise vise aussi les consommateurs d’hydrogène des secteurs de la mobilité ou de l’industrie en général. Aujourd’hui basée en Loire-Atlantique, HYMOOV a pour objectif de déployer son modèle à l’échelle nationale avec plusieurs unités de tailles similaires.

De l’idée à l’entreprise, la complémentarité IDEA et IREMIA

HYMOOV est une start-up qui bénéficie des ressources et de l’expérience complémentaires de ses fondateurs et actionnaires. IDEA, logisticien centenaire en recherche constante d’innovations, apporte une structure (supports juridique, financier, relations partenaires, ressources humaines) et son expertise supply-chain. IREMIA, entreprise de valorisation de l’énergie, apporte la connaissance du marché.

John Bilheur précise : « Les déchets de bois sont collectés et triés par les acteurs de la filière recyclage auprès des industriels et des collectivités. Ces déchets sont ensuite préparés (broyés et déferraillés) et transportés sur le site HYMOOV. Notre objectif est de travailler en lien avec la filière du déchet de bois pour trouver des exutoires aux déchets, mais pas de collecter nous-mêmes ».

hymoov

Consultez le communiqué de presse

BHL JB
Nous faisons face à des enjeux majeurs qui vont déterminer notre capacité à vivre sur cette planète pour les prochains temps, en cohabitant et en respectant les autres espèces ainsi que notre environnement. Ces enjeux sont des défis considérables à relever. Nous faisons partie de ceux qui croient en nos capacités à relever ces défis, et qui agissons.
Partager